Cette rubrique donne la parole aux coureurs!

Livre d'or - Trail des Coursières - 13/05/2017

24 contributions

MAXIME BESACIER - 103km - 10:19:13 - Dossard 3

photo dossard 3

"Cette course, organisée par cette équipe de passionnés, dans cette région-là, entouré de ma famille, aura toujours une saveur très particulière..."

Récit complet du vainqueur de l'ultra


FRANCESCA CANEPA - 103km - 11:59:14 - Dossard 1

photo dossard 1

Le parcours de toute façon était magnifique, les gens si gentils, beaucoup de mots d'encouragement m'ont rempli le coeur.
C'est pour ça que je cours.
C'est pourquoi nous courons...

Résumé de course complet de Francesca Canepa (traduction en bas à gauche)


CHRISTIAN MARMOND - 103km - 12:21:07 - Dossard 104

photo dossard 104

Un grand bravo et un immense merci à toute l'équipe de bénévoles pour l'édition 2017 !
J'avais fait mon premier 100km sur les Coursières 2015. Habitant à Messimy, j'étais venu prendre des photos en 2016 au dessus de St Laurent de Vaux (pas de coursières pour cause de course en montagne la semaine suivante) et avait eu envie de retenter l'expérience des Coursières.
Ultra 2017 : grosse prépa pour objectif de chrono sympa.

La première partie de la course est superbe (bon, je connais par coeur entre le barrage de Thurins et Yzeron) : la variante de l'arrivée sous la falaise de Py-Froid, la montée dans les blocs (mon terrain d'entrainement favori) sera pour moi un grand souvenir, j'ai pu faire toute cette section en solo, personne en vue devant ni derrière ; un plaisir rare :) --> à garder sans rien changer pour les prochaines éditions !!!
La traversée du Château a été également une super surprise, un petit moment incongru dans une course... mais juste après, les sections à longer les champs dans les bordures d'herbes hautes ou entre les sillons ont été moins marantes... passage obligé pour récupérer le tracé vers St-Sym sans prendre la route, je suppose ?

Un grand merci aux traceurs : les remontées sur Ste Cath et St André (à enchainer avec la montée au Signal) ont beau être connues, elles laissent des traces en fin de course !

Bref, c'était super, je reviendrai certainement l'année prochaine (un ultra de cette qualité, au printemps, à la maison et avec une telle ambiance, c'est plus que tentant :-)

Et encore merci pour les organisations des coursières hivernales et estivales !
Vivement la prochaine !!!

Cordialement,

Christian Marmond
(Strava : xian69)


FRANCK BERTHILLOT - 103km - 14:04:11 - Dossard 112

Merci au Trail des Coursières !! Une fois encore vous nous avez gâté : parcours, organisation, gentillesse des bénévoles. C'est un vrai plaisir de vous retrouver chaque année !! Rendez vous pour l'hivernale !


CEDRIC PERIER - 103km - 14:05:46 - Dossard 6

photo dossard 6

Une édition encore parfaite. De l'inscription jusqu'au repas d'après course. Je le dis a chaque fois mais il faut le redire. L'accueil, l'organisation, le balisage, les ravitos, l'arrivée tout est parfait !!! Que dire des bénévoles sur le parcours, aux ravitos, au départ, à l'arrivée leurs encouragements leur gentillesse leur disponibilité, leur bienveillance...le parcours était top avec des paysages magnifiques des passages atypiques. Un GRAND MERCI a tous !!!!! On sera en janvier et en mai aussi. A l'année prochaine.


STEPHANE RICHEZ - 103km - 15:40:04 - Dossard 114

photo dossard 114

Bonjour,

Après 2 participations à la Saintélyon, je souhaitais découvrir les monts lyonnais de jour, vous m'en avez donné l'occasion avec ce superbe parcours de 102 km.
Habitué des pistes rocailleuses de l'ouest varois, j'ai beaucoup apprécié le moelleux (très, très moelleux parfois) des chemins et sentiers parcourus. La succession de monts et vallées
dévoile des paysages magnifiques et lorsque le soleil fait son apparition, c'est tout simplement sublime.
Merci à ATOS pour cette organisation parfaite et à tous les "Mousquetaires bénévoles" qui m'ont apporté réconfort et encouragements dans les moments difficile, leur gentillesse n'a d'égale que leur bonne humeur.

Pour mon premier 100 bornes, j'ai pris beaucoup de plaisir sur ce parcours très varié, avec "cerise sur le gâteau" la traversée du château de SACONAY.

Merci à tous
Stéphane (dossard 114)


BENOIT THIEBAUT - 103km - 15:42:40 - Dossard 183

photo dossard 183

MERCI pour l'organisation de l'ultra des Coursières, bénévoles au top, super petite pluie rafraîchissante et boue excellente pour la peau.
Avez vous des nouvelles du coureur évacué par les pompiers pour la blessure a la jambe sur l'ultra après saint synphorien sur coise ?

Merci.


Message d'Olivier Alexandre envoyé à l'organisation :

Bonjour,

Je portais le numéro 80 et j'ai dû malheureusement abandonner.
Je garderai un très bon souvenir de l'organisation et de l'ambiance "familiale" de ce Trail.

L'esprit Trail était bien là, car après ma chute et mon pied cassé (luxation de la cheville + péroné cassé), les coureurs se sont empressés de m'aider, et notamment 2 traiteurs (numéro 70 et ... ?) et une traileuse. Je souhaiterais avoir leurs coordonnées pour les remercier encore.

Bien évidemment, je n'oublie pas les 2 personnes de l'organisation qui sont intervenues et les pompiers de Saint Symphorien réellement sympathiques.

La suite sera difficile, je le sais, mais je me souviendrai de ce moment de solidarité et d'entre-aide.

Encore une fois si vous pouvez m'envoyer les coordonnées des 3 participants, ça me ferait super plaisir.

Amicalement, un trailer dans le plâtre :-(

Olivier A.


CEDRIC BOUSSELIN - 103km - 16:07:49 - Dossard 138

Nous sommes 3 amis de la Région de Toul (Nancy) à être venu participer à l’Ultra.

Nous voudrions remercier tous les bénévoles : souriants, présents, entrainants, sans qui une telle aventure n’existerait pas.

Merci à l’organisation pour le parcours et les ravitos.

Merci à l’animateur, qui nous a fait passer une excellente soirée à attendre avec suspens les derniers Finisher.

Félicitations au cuistot pour ce très bon repas de fin de course.

Je suis devenu un 100 bornard au son de la cloche !

Merci 102 fois.

Sportivement,

Les 3 Finishers de Toul


GILLES SARGE - 103km - 16:29:15 - Dossard 110

photo dossard 110

Bonjour,

J’ai participé pour la deuxième fois cette année à l’ultra des coursières des hauts du lyonnais et pour la seconde fois j’ai terminé (et bien fatigué) !

Merci pour l’organisation, les ravitos, l’accueil, les paysages, la météo (quoique la pluie, …, mais non, ça rafraichit la pluie. Ok donc merci ;) ), la bonne ambiance et le "pas trop de monde" toujours appréciable.


JULIEN BOLAMPERTI - 103km - 16:31:44 - Dossard 185

Bonjour à toute l'équipe !

Je viens vous faire part de mon entière satisfaction sur l’organisation et sur vous l'équipe de bénévoles !

Bonne humeur , ambiance, sourires, encouragements, sont les maîtres mots !

Ne changez rien et gardez cet état d’esprit .

Sportivement , Julien, Finisher de l’ultra


CLAUDE MIRODATOS - 103km - 16:33:02 - Dossard 43

photo dossard 43

Salut les amis, voici mon petit témoignage pour cette superbe édition 2017. A vous retrouver l'an prochain !

"Coursières 2017", un grand cru entre lumière, averses et amitié

Les photographies et vidéos, placées en temps quasi réel sur l'excellent site des coursières, parlent d'elles-mêmes! Que de mines réjouies et allures enjouées, même si les visages en fin de course reflètent les efforts endurés. Que de silhouettes de coureurs comme perdus dans des panoramas sans fin sous des ciels immenses et parfois larmoyants. Mais au-delà des petits plaisirs narcissiques de faire défiler tous ces clichés jusqu'à se trouver le héros de l'une d'entre elles, les notes plus intimes restent, et c'est heureux, l'apanage des mots.

Ainsi ce samedi 13 mai, à la pique du jour, une cohorte de légionnaires-traileurs (environ 200, soit le tiers d'une vraie cohorte de soldats romains) bien ficelés dans leurs tenues supposées étanches se mit en ordre de course pour affronter une météo qui s'annonçait pour le moins contrastée. Elle le fut, avec une matinée lumineuse, un après-midi aquatique, et une fin du jour plus clémente, mêlant les deux composantes en de somptueux arcs-en-ciel. Et nous partîmes à courir de conserve, comme autant de petits esquifs embarqués sur cette vaste houle des "coursières", voies immémoriales pour traverser sans encombre les collines du lyonnais. Papotages, encouragements, dispersions passagères puis regroupement au gré des ravitos. De petites inquiétudes pour les uns, pas au mieux de leur forme, ou de bonnes sensations pour les autres, chacun selon ses humbles moyens. Ainsi nos frêles esquifs peuvent-ils aisément se muer en galères, mais nous avons tous connus ces incertitudes des longues distances. Les gruppetti formés au gré de cette longue errance créent ainsi de vraies solidarités, lorsque les coups de "moins bien" ou de "mieux" s'enchainent rapidement sans aucune synchronisation orchestrée. Mais les "coursières" ne se courent pas non plus le nez dans les baskets et hormis quelques rares et sombres passages au cœur de futaies plantées, nous eûmes, comme il se doit, les honneurs des traceurs, toujours en quête de nouveautés pour les fidèles du parcours. Ce fut tout d'abord un joli tour très romantique (quoique glissant) du petit lac de barrage de Thurins comme mise en bouche, puis de nombreuses variantes essentiellement sur la première moitié du parcours. Cette année, nos routeurs avaient manifestement un tropisme de châtelains et nous pûmes comme des nobliaux en quête de castel prendre d'assaut le "Saconay" avec traversée en grande pompe (et modestes baskets) de la grande cour, suivi d'une variante du château de Pluvy (?), au programme chaque année mais sous un angle d'attaque différent. Bref, aux "coursières", la roture semble céder le pas à la noblesse de campagne! L'an prochain nous penserons à troquer nos basques crottées contre des bas de soie qui galbent si bien le mollet!

Ainsi, bon an, mal an, nous atteignîmes l'escale de mi-parcours (52km) à Saint-Symphorien, où nos sacs de change nous permirent de retrouver bonne figure, avec livrées plus adaptées aux périls du ciel (annoncés par une météo alarmiste mais finalement moins sévère que prévue). Puis réconfortés d'une petite soupe toujours bienvenue, nous reprîmes notre périple (littéralement: traversée des mers) avec une forte envie d'arriver à bon port, surtout l'un d'entre nous, moussaillon "bleu" engagé sur son premier 100+! Cette deuxième époque, moins hachée que la première, nous permis de tracer une allure bien régulière, quasi sénatoriale, sur une large partie du parcours, jusqu'au caprice de Sainte-Catherine précédant la dernière barrière horaire de Saint-André la Côte. Et là, quel joli accueil, tant de chaleur humaine qu'on y sacrifierait volontiers plus qu'une poignée de minutes au grand dam de l'impitoyable maitre du temps (chronomètre). Tout de même, cet arrêt généra un regain de forme, après deux soupes aux pâtes bien tassées et bien salées, glouties avec bonheur (mais non moins gouteuses que celles du jeune Mathis, chef pâtier du relai de Lamure, qui avait comme chaque année parfaitement bien rempli son office, me suis-je laissé dire...) Ce coup de "mieux" me permit à mon tour d'accélérer un peu, crapahuter sans trop pâtir des rocailles du "signal", toujours attendues avec un léger doute quant à l'état mental des traceurs lorsqu'ils nous concoctèrent ce petit cheminement pour lézards griffus adeptes de l'escalade... Puis la descente à donf sur Saint Martin, pour terminer "mano a mano" avec mon jeune collègue et gouter cet immense bonheur du "quand ça s'arrête!". Nul besoin de développer, c'est une expérience partagée par tout traileur de base, novice ou confirmé. J'y ajouterai pour finir cette note personnelle, la plus émouvante pour moi, pour ce podium d'amitié que mes copines et copains de là-haut m'ont offert pour ma fidélité à l'ultra des "coursières" (10 participations) en ce dixième anniversaire de leur course. Que vivent et perdurent ces belles coursières des Monts du Lyonnais et toute leur bande de joyeux lurons, rois de l'organisation!

Claude (quasi obligé de revenir l'an prochain...)


PASCAL CHARASSON - 103km - 17:03:16 - Dossard 155

photo dossard 155

Bonjour,

Ce petit message pour féliciter l'organisation et surtout tout les bénévoles, les équipes médicales et le docteur, présents à chaque ravito. Avec une mention spéciale à celui de Lamure - commune de Larajasse (école) au 76eme Km.
Chaque personne était au petit soin pour chaque coureur mais également avec les accompagnants, on trouve rarement cela sur ce type de course ultra, cela m'a vraiment marqué. un grand bravo à tous !


AUDE CHAMBE - 103km - 17:23:30 - Dossard 26

Un énorme merci à une équipe de bénévoles formidable !!!!L organisation était fabuleuse.Un petit bémol sur la première barrière horaire un peu sévère à mon goût.Quant au reste tout était fait pour nous rendre les choses agréables !!!Qu est-ce que vous êtes sympas !!! MERCI beaucoup.


FABRICE ROUYER - 103km - 00:00:00 - Dossard 9

Merci aux organisateurs et aux bénévoles pour cet ultra trail que je n'ai pa fini cette année.
Des paysages magnifiques de très bons ravitaillements .
Alors je reviendrai avec l'envie de franchir l'arche finale


YANN NOURRY - 48km - 04:06:18 - Dossard 301

photo dossard 301

‌Bonjour

Voici le lien vers mon CR des Coursières 2017

A+

Yann Nourry
Team Trace de Trail


HENRY CELETTE - 48km - 05:04:27 - Dossard 338

Bonjour,

Ce court message pour remercier tous les organisateurs/trices et bénévoles du Trail des Coursières.

A l'exception du temps maussade, tout était réuni (ravito, balisage, parcours...) pour se faire plaisir.

Mes plus sincères remerciements à ceux qui m'ont soutenu et motivé lors d'un gros passage à vide entre Ste Catherine et St André.

Henry CELETTE


DAVID ROCHETTE - 48km - 05:20:44 - Dossard 310

Bonjour,

Je me permets de vous remercier pour cette MAGNIFIQUE ORGANISATION exemplaire ! , tracé, ravitaillement arrivée…

Juste pour étudier un départ à 9 h… ?

A bientôt et encore BRAVO


LECAT FRANCK - 48km - 05:48:34 - Dossard 548

photo dossard 548

Tout simplement parfait
C'est la première fois qu'on prend mes Gourdasses, qu'on me les remplies pour que je puisse souffler sans stresser
C'est à chaque fois une réussite
J'ai kiffé le départ la boue la pluie le soleil j'ai adoré
A l'année prochaine


SEVERINE CHERBUT - 48km - 05:48:46 - Dossard 400

Merci et bravo car quelle organisation !!! Les ravitos étaient bien miam miam le parcours top malgré la boue les flaques et la gadoue le repas miam miam aussi .
L'arrivée ds la salle super aussi et un speaker au courant de tout ;-) Bref nikel et merci encore à toutes et tous


GUILLAUME LAMY - 48km - 06:22:10 - Dossard 393


panorama coursieres